Revue de Médecine Orthopédique. 1995;42:9-10

Manipulation dorsale directe

Henri Cardin

Service de Rééducation Fonctionnelle. Hôtel-Dieu de Paris

 
Mise en ligne : septembre 2002
Dernière modification : 15.11.03
Retour accueil techniques manuelles | Retour sofmmoo.com
 

La technique que nous présentons paraît facile. Elle est en fait délicate à bien doser. Il s'agit d'une manipulation directe.

 
Mise en position
 

Nous nous proposons d'agir sur le segment T6-T7, pour un DIM situé du côté droit avec une limitation douloureuse de la rotation vers la droite (fig. 1).

Manipulation directe

Fig. 1

Manipulation directe

Fig 2

Le verrouillage du segment inférieur s'obtient par un appui du bord cubital de la main gauche, le pisiforme appuyant sur l'articulation T7-T8. La main droite appuie sur l'articulaire T6-T7 au moyen du pisiforme. Les mains du praticien doivent être perpendiculaires l'une à l'autre (fig. 2).

 
Mise en tension
 

Figures 3,4,5 et 6 : Ces images correspondent à la mise en tension du segment à manipuler. La main droite du médecin, au moyen de l'appui par le pisiforme, exécute une rotation dans le sens anti-horaire pour arriver en fin de mouvement à un parallélisme des deux mains.

Mise en tensionMise en tensionMise en tensionMise en tension

Fig. 3, 4, 5 et 6

 
Manipulation
 

La main gauche maintient le blocage de l'articulaire inférieure par sa pression. La main droite appuie, par le pisiforme, de haut en bas et vers l'avant. L'extension des deux coudes doit être rapide, à la fin d'une expiration, avec un relâchement simultané des deux épaules (fig. 7).

Manipulation directe

Fig. 7


Haut de page