Posterior luxation of the coccyx -2

Jean-Yves Maigne, MD


Mise en ligne : Novembre 2003
Dernière modification : 14.01.06
Homepage English Section | Page d'accueil sofmmoo
 

Content | Contenu

Here is another series of luxations.

Voici d'autres luxations.

Case #6: The lack of clarity is due to the fact that the patient was obese, a common finding in luxations.

Cas n°6 : Le manque de visibilité est lié au fait que la patiente était obèse, une particularité très fréquente en cas de luxation.

Case #7: Another typical case. The tip of the sacrum is eroded at its posterior aspect by the coccyx.

Cas n°7 : Autre cas typique. La pointe du sacrum est érodée par le coccyx à sa partie arrière.

Case #8: Observe the surface of the first coccygeal piece, how irregular it is. This is due to the friction of the tip of the sacrum. Can you imagine how painful it is?

Cas n°8 : Observez comme le plateau supérieur de C1 est irrégulier. Ceci est lié à la friction répétée de l'extrémité du sacrum sur lui. Une cause certaine de douleur.

Case #9: Note here that the first joint (sacro-coccygeal) is not mobile. It looks irregular too, but there is no motion, thus no pain from this level. Observe how weak is the pelvic sagittal rotation when passing from standing to sitting. This is more or less the case in all the patients with a posterior luxation.

Cas n°9 : Ici, le premier disque (sacro-coccygien) n'est pas mobile. Il a pourtant l'air irrégulier, mais en l'absence de mouvement, la douleur ne peut venir de là. La luxation est en C1-2. Observez aussi comme la rotation pelvienne sagittale est faible, lors du passage de debout à assis. Ceci est le cas le plus fréquent des patients avec luxation.

Case #10: Bad luck: two luxations at two different levels... The sitting film is on the left. The story ended up rapidly at the surgeon's office.

Cas n°10 : Pas de chance : deux luxations à deux étages... Ici, la radio assise est à gauche. Le patient fut rapidement opéré.

Case #11: Here is a sub-luxation (40% of displacement). Contrary to the other cases, the surfaces of the luxated joint are not oblique but horizontal. The usual obliquity favours the backward displacement of the coccyx and hinders the return to its normal place (see the other films). This is probably the reason why passing from sitting to standing is so painful in the patients with a posterior luxation.

Cas n°11 : Ici, une subluxation (40% de déplacement). Contrairement aux autres cas, les surfaces du disque luxé ne sont pas obliques mais horizontales. L'obliquité habituelle favorise la luxation en arrière, et gène le retour du coccyx à sa position normale lors du lever. Ceci est la cause probable de la douleur au relever, si souvent observée chez ces patients.

 
Content
 
How to take and read the dynamic films | Technique et interprétation des clichés dynamiques 1
Posterior (intermitent) luxations | luxations postérieures 1 - 2
Hypermobility| Hypermobilité 1 - 2
Hypermobility in extension 1
Spicules| Epines coccygiennes 1 - 2 - 3
Anterior luxations| Luxations antérieures 1
Normal dynamic films
Complex lesions | Lésions complexes 1
Fractures 1
Calcifications, crystal disease | Calcifications, arthrites micro-cristallines 1 - 2
Deformities | Déformations 1
Coccygeal anatomy | Anatomie du coccyx
Clinical section

Top of the page